Le mot marégraphe désigne à la fois un appareil d’enregistrement du niveau instantané de la mer et les bâtiments qui abritent ce type d’instrument.

Le marégraphe de Marseille est unique pour de multiples raisons :

  • le volume et la qualité de son ensemble immobilier ;
  • son site exceptionnel, extérieur au port de Marseille ;
  • l’extrême finesse de ses premiers enregistrements graphiques ;
  • son appareil mécanique dit totalisateur ;
  • ses liens avec le nivellement général de la France (il abrite le point fondamental du réseau de nivellement français continental) ;
  • la longueur de la série de données de niveau de la mer qu’il a déjà produite (série en cours) ;
  • un livre qui lui est consacré ;
  • les bâtiments et l’instrument historique (le marégraphe totalisateur) sont classés monuments historiques ;
  • notre association renforce encore l’unicité du marégraphe de Marseille, seul observatoire scientifique de ce type dont le rayonnement est l’objet d’un groupement associatif.

Le marégraphe de Marseille est aussi un observatoire moderne, intégré aux programmes nationaux et internationaux de surveillance du niveau des mers. L’intérêt actuel des données qu’il produit est essentiellement lié au suivi de l’un des nombreux effets des changements climatiques : la hausse du niveau moyen des mers.

Les niveaux moyens historiques (journaliers, mensuels et annuels) peuvent être téléchargés à partir du site internet du Système d’observation du niveau des eaux littorales SONEL coordonné depuis l’université de La Rochelle.

Les données produites par le marégraphe numérique de Marseille peuvent être téléchargées à partir du portail data.shom.fr qui permet plus généralement l’accès à toute l’information géographique, maritime et littorale de référence.

Les données produites par la station GNSS permanente du marégraphe de Marseille peuvent être téléchargées à partir du site internet du RGP de l’IGN.